48 heures chrono à Porto

Publié le 

48 heures chrono à Porto

La « globe-trotteuse » Alice Roman s'offre 48 heures de villégiature dans la dynamique et créative Porto, deuxième plus grande ville du pays, et nous livre son parcours et ses meilleures adresses.

48 heures chrono à Porto

Arrivée à l'hôtel Pestana Vintage Porto, face aux rives

17 heures – Confortablement installée dans ma chambre, j'admire les allées et venues des bateaux qui naviguent sur le Douro. L'embarcadère étant juste en face, sa vue m'apaise. D'ailleurs, c'est pour cela que j'ai choisi cet hôtel car il est le seul de la ville à pouvoir m'offrir ce panorama, en plein cœur du quartier historique de la Ribeira, animé et populaire. De l'extérieur, il conserve le style typique des bâtiments historiques colorés, propre à l'architecture portugaise, et à l'intérieur, son style vintage revisité récemment par la designer lisboète Cristina Matos me transporte directement dans les années 50. J'aime sa sélection de meubles chinés ici et là, à côté d'autres réalisations sur mesure. Dans l'unique chambre au rez-de-chaussée, je reprendrai cette idée de galerie de portraits, mêlés à des accessoires design qui contrastent avec les murs en pierre de taille.

Pestana Vintage Porto
Praça da Ribeira 1
4050-513 Porto
+351 22 340 2300
www.pestana.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Visite des caves Graham's

17h30 heures – À peine arrivée, je me mets dans l'ambiance en allant déguster un porto et pas n'importe lequel. On me laisse le choix parmi le Graham's Six Grapes, le 30 Years Old Tawny, le 2000 Vintage Port et le Dow's Vintage 1985. J'avais préalablement pris soin de réserver la visite - passionnante - des caves dans lesquelles sommeille le meilleur vin de porto dans plus de 2000 fûts de chêne…chuuut ! Il ne faut pas réveiller un joli vin qui dort.

Graham's 1890 Lodge
Rua do Agro 150, Vila Nova de Gaia
4400-281 Porto
+351 22 377 6484
www.grahams-port.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Dîner au restaurant Ode Porto Wine House 

20 heures – J'ai très envie de « goûter » cette ville car sa gastronomie et son vin m'apprennent beaucoup sur ce qu'elle est. Direction l'Ode Porto Wine House pour son authenticité. Poutres apparentes, murs de pierres ocre et petites tables d'ardoise rendent l'atmosphère chaleureuse, tout autant que l'accueil attentionné. À la carte, je trouve ce que je cherchais, une carte qui témoigne des envies du chef pour les saveurs des environs et les plats traditionnels en privilégiant les ingrédients biologiques. Au menu, de l'alheira (saucisse) de porc Bizaro, du poulpe tendre avec des pommes de terre au four, des épinards et de la sauce tomate.

Ode Porto Wine House
Largo do Terreiro 7
4050-603 Porto
+351 913 200 010

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Fin de soirée dans le centre de Porto

23h00 – Pour terminer cette soirée, je me rends à l'Aduela Taverna-Bar. À l'ombre de l'olivier qui se dresse sur sa petite terrasse, près du vieux Porto, on peut y boire une sangria à la fraise. Un moment rare. Ici, je me sens bien, loin du chaos touristique. Des accompagnements me sont proposés qui ont l'air très appétissants et, autour de moi, la clientèle est branchée... mais pas trop.

Un groupe à la table voisine m'indique qu'il y a aussi le trendy Pausa Bar, un peu plus loin, pour savourer un cocktail, assise sur l'une des banquettes en cuir. Si je veux danser un peu, on m'indique le Maus Hábitos, un espace culturel à l'ambiance bohème, décoré avec de vieux objets. Le lieu est, paraît-il, à contre-courant. Je ne me fais donc pas prier. À dix minutes de marche, je m'en vais écouter un concert – la programmation change chaque soir.

Aduela Taverna-Bar
Rua Oliveiras 36
4050-448 Porto
+351 22 208 4398

Pausa Bar
Rua Jose Falcao 82
4050-315 Porto
+351 91 675 1359
www.pausabar.pt

Maus Hábitos
Rua Passos Manuel 178, 4° Piso
4000-382 Porto
+351 93 720 2918
www.maushabitos.com/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Petit-déjeuner au Café Majestic

9h30 – La façade de marbre n'a pas changé. Depuis 1921, l'intelligentsia de Porto a pris l'habitude de se retrouver au Majestic autour d'un café. Aujourd'hui, son succès ne se dément pas et, à certaines heures d'affluence, il faudra vous glisser dans la file d'attente pour accéder à l'intérieur. Mais si ce petit bijou de l'Art déco est très prisé des touristes, il n'en a pas moins toujours gardé sa clientèle locale, habituée de ses salons historiques aux miroirs Belle Époque. Adepte du style Art nouveau, j'ai tout de suite reconnu les sièges en cuir, les lustres typiques et les plafonniers joliment peints. Une fois installée, je commande un café, accompagné d'un délicieux pastel de nata, ce petit flan entouré de pâte feuilletée croustillante. Moment divin ! Durant quelques minutes, le brouhaha ambiant s'efface. Je suis transportée dans les années 1920, à l'époque où de nombreux auteurs venaient ici pour échanger ou méditer pendant des heures.

Café Majestic
Rua Santa Catarina 112
4000-442 Porto
+351 22 200 3887
www.cafemajestic.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Visite de la Cathédrale de Porto

11 heures – Plus communément appelée Sé de Porto, cette cathédrale est une église forteresse du XIIe siècle, au cœur de la vieille ville. Malgré son caractère imposant et les nombreuses modifications qui ont été apportées, il reste son fabuleux cloître revêtu d'azulejos. Une merveille ! C'est aussi devant l'autel d'argent et la rosace du XIIIe siècle que mon regard se porte. Ils sont de toute beauté.
Si la construction de la cathédrale a commencé au début du XIIe et s'est achevée au siècle suivant, la chapelle principale, quant à elle, a été entièrement reconstruite au XVIIIe. Les fresques qui ornent ses murs ont été exécutées par Niccoló Nasoni, un artiste et architecte toscan qui a connu la gloire au Portugal. À l'intérieur, les piliers et les voûtes granitiques que je ne me lasse pas de contempler sont d'origine.
En dehors de son architecture, la cathédrale vaut aussi par son emplacement. Elle domine Porto, offrant un superbe panorama sur les toits de la ville et les petites ruelles typiques.

Terreiro da Sé
4050-573 Porto

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Déjeuner au restaurant des Caves Taylor's

13 heures – À Porto, je me devais de connaître l'histoire du vin de Porto. Avec la visite des caves hier, je me sens devenue plutôt calée. Suffisamment pour apprécier d'autres dégustations. La cave Taylor's est certainement l'un des meilleurs endroits de la ville pour cela. Du haut de ses trois siècles d'existence, cette vénérable maison est tout simplement l'un des plus anciens chais de la région. C'est à la terrasse en plein air du restaurant tout juste rénové que je m'attable pour débuter un accord mets-vins – linguine de betterave aux endives grillées avec un verre de Quinta do Vale Meão –, tout en appréciant le spectaculaire panorama de la vieille ville.

Taylor's Port
Rua do Choupelo 250
4400-088 Porto
+351 22 374 2800
www.taylor.pt

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Visite de la Livraria Lello, un monde de livres

15 heures – Devant l'entrée, je lève les yeux et pose mon regard sur les deux figures qui encadrent la grande fenêtre de la façade : l'Art et la Science. Depuis 1906, cette librairie, à la beauté ornementale incontestée, a été la « maison des lettres » de tous les intellectuels et romanciers de la ville, qui venaient y tourner les pages de livres rares. Depuis, ce petit bijou d'architecture néogothique, qui abrite le temple de la culture littéraire à Porto (plus de 60 000 titres, tous répertoriés informatiquement), est resté intact.
Je me trouve parmi des bibliophiles, des étudiants et des intellectuels. Devant le sublime escalier central, entre vieux grimoires et étagères en bois, j'ouvre certains livres. Il y a ici des pépites comme les trois volumes de Oito séculos de arte portuguesa, de Reynaldo dos Santos, ou la première édition en fac-similé de Os Lusíadas, l'épopée du grand Luís de Camões (1572), qui sont précieusement conservées dans le bureau d'Antero Braga, le gardien du temple ! L'écrivaine britannique J. K. Rowling s'étant inspirée de l'endroit pour imaginer « Poudlard », l'école des sorciers, quelques jeunes fans de la série des Harry Potter se pressent à l'entrée pour le découvrir. 

Livraria Lello
Rua das Carmelitas 144
4050-161 Porto
+351 22 200 2037
www.livrarialello.pt

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Pause gourmande à la boulangerie : Leitaria Quinta do Paço

17 heures – En repartant avec un beau livre, je décide de m'offrir une petite pause sucrée pour y feuilleter tranquillement ces pages. Je n'ai que l'embarras du choix : les nombreuses « pastelarias » que compte Porto répondent à la délicieuse habitude de s'octroyer une pause-café agrémentée d'une pâtisserie. Pour cela, je choisis la meilleure, la Leitaria Quinta do Paço, qui existe depuis 1920. Les douceurs qu'elle propose dans ses vitrines sont toutes plus appétissantes les unes que les autres, en particulier celles à base de pâte à choux et de chantilly maison, réputées dans toute la ville. L'éclair le plus connu est le « doce do Porto », avec de la chantilly et du chocolat au lait, mais je craque pour un éclair aux fruits rouges…

Leitaria Quinta do Paço
Praça Guilherme Gomes Fernandes 47
4050-293 Porto
leitariaquintadopaco.pt/pt

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Dîner au restaurant Euskalduna Studio

20 heures – Je m'offre un dîner chez « le Basque » ! Traduction française du mot « Euskalduna »... J'aime l'atmosphère intimiste et sophistiquée de cet établissement au service impeccable. C'est d'ailleurs au comptoir de marbre vert que je m'installe pour dîner. Je choisis d'office le menu « dégustation » qui se compose de dix temps forts : dix plats de la cuisine traditionnelle portugaise – revisités avec brio, intelligence et créativité par le chef Vasco Coelho Santos – se succèdent et offrent toujours plus de saveurs étonnantes. À chacune des assiettes qu'il dépose devant moi, le serveur attentionné me détaille les nouveaux concepts et les méthodes d'expérimentation du chef. Au gré des saisons et en fonction de la disponibilité des ingrédients sur les étals des marchés, les plats changent régulièrement. Comme bouquet final, j'ai le droit à un dessert inoubliable : du pain perdu avec un sorbet aux graines de potimarron.

Euskalduna Studio
Rua de Santo Ildefonso 404
4000-466 Porto
+351 93 533 5301
www.euskaldunastudio.pt

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Faire la fête à la Galeria de Paris

22 heures – Artère historique de la ville, la Galeria de Paris accueille tous les soirs les noctambules en quête de distractions. Bars et restaurants branchés, dans lesquels règne une ambiance toujours joyeuse et bon enfant, se succèdent les uns aux autres. À l'extérieur, sur les trottoirs, les foules se croisent et se décroisent tout au long de la nuit. Après une journée bien remplie de promenades et de visites dans la ville, je suis venue me détendre ici, le cœur ouvert à l'inconnu. Les bonnes adresses de petits restaurants ne manquent pas. Je choisis de m'arrêter à la Galeria de Paris qui a conservé tout le charme de l'ancienne boutique de tissus qui occupait le lieu autrefois. Paisible le jour, cet établissement devient très animé la nuit et se révèle l'un des repaires préférés des Portuenses pour faire la fête. Ambiance garantie !

Galeria de Paris
4050-284 Porto

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Casa da Música, tout pour la musique !

10 heures – Le projet a vu le jour en 1999, lorsque Porto se préparait à devenir la capitale européenne de la culture (2001). Aujourd'hui, la Casa da Música détonne dans l'architecture traditionnelle de la cité. Située à quelques minutes du centre historique, dans le quartier de Boavista, la Maison de la Musique est très vite devenue l'emblème moderne de la ville. Je m'y rends pour assister à un concert symphonique, mais elle propose des programmes très diversifiés et vous pourrez aussi y passer des soirées type clubbing ou tout simplement vous offrir une éblouissante visite guidée. Pour les petites faims, la Casa da Música dispose d'un excellent restaurant, ouvert à l'heure du déjeuner et du dîner, au sein duquel vous pouvez aussi, bien sûr, écouter de la musique.

Casa da Música
Avenida da Boavista 604-610
4149-071 Porto
+351 22 012 0220
www.casadamusica.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Comer e Chorar por Mais, l'épicerie d'autrefois

11 heures – Preuve que cette épicerie fine n'a rien d'un attrape-touristes, elle est avant tout fréquentée par une clientèle d'habitués. Dans un décor très 1900, le gourmet trouve ici les produits les plus divers, en particulier une grande variété de fromages, des jambons portugais suspendus à leurs crochets, des paniers emplis de saucisses et de chorizo, du miel, des fruits secs ou encore de l'huile d'olive de première qualité, le tout disposé un peu partout sur les étagères et jusque sur le comptoir. Dans un coin de la boutique, des pains traditionnels sentent bon la boulange d'autrefois, tandis que, côté cave à vins, l'épicier vous conseille la meilleure bouteille pour accompagner une francesinha ou votre assiette de charcuterie. En sortant du magasin, je comprends mieux la signification du nom de cet endroit magique : « manger et pleurer pour en obtenir plus ».

Comer e Chorar por Mais
Rua Formosa 300
4000-248 Porto
+351 916 641 607
www.comerechorarpormais.com

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

48 heures chrono à Porto

Délice typique au Brasão pour découvrir la Francesinha

13 heures – Entre ses murs de pierre et ses poutres de bois brut, la Cervejaria Brasão remplit les assiettes et les cœurs avec une grande générosité. Autour du bar central, je suis installée à l'une des petites tables pour découvrir la Francesinha, spécialité typique de Porto. Selon la légende, un Portugais émigré en France aurait trouvé bien fade le célèbre croque-monsieur. Pour se faire plaisir, ce Lusitanien plein de créativité a décidé de le garnir à sa façon. C'est donc une sorte de croque-monsieur dont les tranches de pain de mie sont recouvertes de tranches de fromage entre lesquelles s'intercalent de la viande de bœuf, du jambon, de la saucisse de porc fumée épicée à l'ail et au paprika et de la mortadelle… le tout gratiné au four puis nappé d'une sauce à base d'ail, de sauce piquante, de pulpe de tomate, de viandes et bien sûr de vin de porto. Riche et généreux, comme le Portugal !

Cervejaria Brasão
Rua de Ramalho Ortigão 28
4000-407 Porto
+351 934 158 672
www.brasao.pt/