SO/ Vienna, quand le luxe se rebelle

design - cinq étoiles
SO/ Vienna, quand le luxe se rebelle

Un décor minimaliste en trois couleurs : blanc, gris ou noir. Cet hôtel, conçu par l'architecte Jean Nouvel, a de quoi surprendre. Et séduire.

Sur les bords du canal viennois s'élève une audacieuse tour de verre. Sofitel y a posé ses bagages et porte ici le doux surnom de SO/ Vienna. De ce fait, il bénéficie d'une superbe vue sur le centre-ville. C'est particulièrement vrai au restaurant gastronomique, en haut de l'immeuble, dont la vue imprenable sur les toits, la Grande Roue et la cathédrale Saint-Étienne rivalise avec les mets.

En dégustant la délicieuse cuisine, supervisée par le chef français triplement étoilé Antoine Westermann, vous n'oublierez pas non plus d'admirer le plafond très coloré, à 10 m au-dessus de votre assiette, peint par l'artiste suisse Pipilotti Rist. Le contraste est saisissant avec le minimalisme de l'architecte Jean Nouvel : les 182 chambres, dont 26 suites, sont uniformément blanches, grises ou noires, du sol au plafond. Un concept surprenant au premier abord, mais l'œil s'habitue très vite.

Pour changer d'atmosphère, le concierge peut vous organiser une promenade en calèche avec champagne et pique-nique.

SO/ Vienna
Praterstraße 1
1020 Vienne

Tel : +43 1 906 160

https://so-vienna.com/en/

Chambre : à partir de 278 EUR